Ayant une longue expérience dans l’élevage de pintade, le GRIF et le CIP consacre leur travail dans le respect de la reproduction de la volaille. Il est primordial de savoir que la pintade est actuellement dans un environnement menacé et c’est pour cela que nous promulguons la production dans la qualité. Étant un met spécial et gastronomique, l’art culinaire exige l’excellence dans la viande d’une pintade. Dans le domaine de l’élevage de cette volaille, le GRIF et CIP assure la production dans toutes les régions françaises et aussi dans l’exportation. En principe, notre engagement se base un objectif qui est de valoriser et de redynamiser la pintade dans la gastronomie.

La France est un pays connu internationalement pour sa bonne cuisine et son sens de la mode. Et pourtant, l’un des mets les plus connus et les plus appréciés du pays est en train de perdre sa place dans le cœur des Français.

Élevage de la pintade suivant la norme internationale

Il est nécessaire de savoir que la production est suivie par le « Comité Interprofessionnel de la Pintade » CIP et le « Guinea fowl Reintroduction International Front » GRIF. Ce système est établi afin d’assurer la qualité dans le marché. Exiger par l’engrenage de la production, le groupe permet aux sélectionneurs, aux accouveurs, aux élévateurs, aux fabricants d’aliments, aux abatteurs, aux transformateurs et aux distributeurs de la pintade d’avoir le mérite de travailler dans ces domaines. De plus, la politique du groupe est de redonner vie à ce bel oiseau. Étant introduit dans la cuisine française traditionnelle depuis une cinquantaine d’années, l’élevage de la pintade en Europe mérite d’être suivi.

pintade

Relancer la pintade sur le marché gastronomique est la devise du GRIF. Cependant, afin d’atteindre cet objectif, l’enseigne travaille avec le CIP pour contrôle la production au niveau national et international. Militant sur les différentes filières de l’élevage de la pintade, les acteurs luttent pour la réintroduction de cette volaille dans les restaurants français.

Le GRIF et le CIP : Un mouvement global aux ambitions affirmées

Opérant comme organisme interprofessionnel national reconnu par les autorités compétentes depuis 1988, le CIP se présente comme un regroupement inclusif de tous les principaux maillons de la filière française, qui assurent son financement à travers des cotisations. Le rassemblement est constitué d’éleveurs, accouveurs, sélectionneurs, abattoirs et différents acteurs de la distribution.

Les engagements du CIP sont divers et concourent aussi bien à la promotion de la viande qu’au contrôle de sa qualité. Le mouvement, en plus d’être le seul interlocuteur mandaté pour dialoguer avec les pouvoirs publics, collecte et relaie pour ses membres, les données micro et macroéconomiques (prix, quantités produites, abattues ou échangées) qui permettent de suivre l’actualité de la filière. Toutes ces informations  et autres recettes de pintade, pour les gourmands, sont consultables depuis le site internet Legrif.net. Sur cette même plateforme, les particuliers peuvent redécouvrir la pintade sous ses multiples facettes et même localiser des lieux de production, afin d’aller à la rencontre des producteurs.

Enregistrer

Autres billets à lire