Les cocktails, qu’ils soient avec ou sans alcool, font toujours partis des fêtes les plus réussies  avec leurs saveurs acidulés, sucrées ou amères et leurs couleurs originales et festives.

Avant de se lancer dans la conception de boissons célèbres comme le Mint juleps, le Mojito, la Piña Colada, le Bloody Mary ou encore le Cosmopolitan, il y a quelques trucs à savoir pour devenir un parfait barman.

  1. Le sour mix constitue LA base de nombreux cocktails. C’est un mélange simple à doser selon vos propres goûts : du jus de citron frais + du sucre + une eau de vie (alcool sec de type gin, rhum, vodka..,).
  2. Les 3 verres à cocktails essentiels : Misez sur le mixer (20 à 25 cl), haut et droit pour les long drinks ; le old-fashioned ou verre à whisky (15 à 33 cl); et le classique verre à cocktail à pied, à la corolle en «V» célèbres (7 à 12 cl), pour servir le Martini, le Cosmopolitan, ou encore le Manhattan.
  3. Le gin Earl Grey (oui, comme le thé !) fait partie de des infusions maison appréciées. On laisse reposer à froid les feuilles de thé dans le gin pendant 10 min seulement, afin d’éviter toute âpreté.
  4. Le shaker et la passoire sont les ustensiles incontournables pour les cocktails frappés avec des glaçons. Mais certains cocktails n’ont pas besoin d’être frappés, parfois, une longue cuillère à mélanger suffit,
  5. Réaliser ses propres sirops ils sont obtenus en faisant cuire un mélange d’eau et de sucre avec des fruits ou des épices (fruits rouges, vanille, cannelle, .,.). Le tout macère jusqu’à complet refroidissement. À filtrer puis à conserver au réfrigérateur.
  6. Le petit nécessaire du barman à avoir chez soi  : Du sirop de sucre de canne, un bon alcool (gin. tequila, whisky, rhum…), un vermouth (apéritif à base de vin comme le Martini ou le Cinzono…), un bitter (Aperol Campari…). Attention, Les bitters de dernière génération sont à utiliser avec précaution, à hauteur de quelques gouttes seulement. Très concentrés, ils se vendent conditionnés dans de petites fioles et apportent beaucoup de nuances aux cocktails. Ils résultent d’une macération de racines, de légumes, de fruits, d’herbes et d’épices, dans une base d’alcool.
  7. Les citrons jaunes et citrons verts sont indispensables Optez pour des agrumes frais non traités. Et surtout pas de jus concentré !
  8. Dans le langage des barmen, une «mesure» correspond à 4-5 cl, pas plus 😉 …

 Et pour finir une recette facile qui épatera vos amis : le cocktail arc-en-ciel

Avec ou sans alcool, de quoi ravir tout le monde, du plus petit au plus grand, et à renouveler pour des goûts toujours différents.

Placez les verres au réfrigérateur. Ainsi ils seront bien frais au moment de la prépara­tion (Vous pourrez même les tremper dans du sirop puis dans du sucre pour leur donner un effet plus professionnel). Déposez d’abord les liquides les plus denses (sirops, liqueurs…), puis le jus de fruits, et terminez par l’eau ou l’alcool sec. A vous de choisir vos parfums !

Pour qu’aucun ingrédient ne se mélange, faites doucement couler chacun sur le dos d’une cuillère placée au-dessus du verre. Et pour finir, on n’oublie pas la rondelle de fruit et la paille !