Autant le dire de suite, depuis le début des années 2000, les superhéros ont le vent en poupe et personne ne semble pouvoir les arrêter, pas plus les supers vilains que les producteurs hollywoodiens.

Et si par malheur, ils venaient à échouer dans leur quête du milliard de dollars de recettes, l’industrie cinématographique sortirait instantanément sa botte secrète : le reboot.

Non, cela ne permet pas aux héros de changer de paire de bottes en clignant des yeux mais bien de s’offrir une nouvelle vie sur l’écran géant de nos fantasmes d’adolescents attardés en moins de temps qu’il ne faut pour dire “Kowabunga” ! Le vainqueur toutes catégories est (roulement de tambour avec les poings sur le torse) : Hulk !

Eh oui, entre la série TV des années 80, les films qui en ont découlé, la version par Ang Lee en 2003, le reboot en 2008 avec Edward Norton et son remplacement par Mark Buffalo dans les Avengers en 2012, il y a de quoi être vert de rage ! Il est talonné de près par le Kryptonien le plus connu de l’univers ; Kal-El, alias Clark Kent, alias Superman.

Entre “c’est presque une suite mais on change quand même des choses” et “non mais en fait, ce n’était pas exactement ce qu’on voulait faire alors on recommence”, les incarnations du Man of Steel se succèdent, se ressemblent même un peu, mais finissent par gagner en profondeur. Quelle que soit leur vision, tous les films gardent malgré tout le plus important : lorsqu’il porte ses lunettes, on ne peut pas le reconnaître.

Et ça, c’est la super classe !

Batman semble quant à lui évoluer avec son temps : coloré et kitsch dans les années 60, gothique sous l’égide d’un Burton inspiré à la fin des années 80, pop-corn bouffi et croquignolesque la décennie suivante, il s’achète une maturité à la noirceur dérangeante dans la trilogie de Christopher Nolan, Reste à voir ce que Ben Affleck va bien pouvoir faire de notre chauve-souris préférée face à Superman dans Man of Steel 2, lui qui a déjà rendu aveugles les quelques spectateurs ayant survécu à son Daredevil…

Le reboot, c’est un plat qui se mange chaud. Même si la trilogie sur Spider-Man signée par Sam Raimi a régné sur la toile, les sages dans la montagne hollywoodienne ont décidé de tout recommencer pour… Euh, la beauté du geste ? Approfondir une histoire que l’on connaît par cœur, surtout Peter ? S’en mettre un peu plus dans les poches ? Hmm, on ne sait que choisir…

Il existe un groupe de superhéros à part, dont les histoires n’en finissent plus de s’écrire sans succomber au syndrome de l’ardoise magique, les X-Men. Entre aventures en équipe et épopées solitaires, on compte sept films au compteur dont le dernier en date, le bien nommé Days of Future Past, permet de faire cohabiter les différentes incarnations des personnages dans un maelström temporel.

Entre histoires originales, reboot, remake, suite et spin-off, ce n’est pas demain la veille que la Terre risque de succomber aux forces du mal. Super, non?

Autres billets à lire